Pourquoi faire appel à un tech lead en entreprise ?

Vous aimez développer et créer des produits informatiques ? Outre cela, vous vous sentez à l’aise en voyant les lignes de code ? Vous pourriez très bien devenir technical leader. Exprimez votre talent en saisissant ce poste aux tâches plus qu’intéressantes. Nous allons vous le présenter pour vous aider à vous reconnaître.

Le tech lead : qui est-ce ?

Il faut définir ce qu’est le tech lead. Il s’agit d’une personne faisant partie de l’équipe de développement. Il occupe diverses fonctions et aide d’ores et déjà son équipe à s’améliorer. En outre, il est garant de l’excellence du code envoyé à l’équipe.

Cela peut vous intéresser : Quelle est la dernière innovation en matière de stations d’accueil universelles pour ordinateurs portables ?

Insufflant une dynamique à l’équipe, il la protège lors des interventions extérieures pour lui permettre de rester concentrée sur ses tâches. Le tech lead possède aussi une excellente connaissance de l’application. Il est apte à trouver différentes solutions et techniques pour présenter l’application à d’autres personnes. Interlocuteur privilégié des autres secteurs, il promeut les chantiers techniques à diriger.

L’amélioration continue : le leitmotiv du tech lead

Comme nous le savons tous, pour assurer l’amélioration continue, le tech lead peut utiliser différents leviers. Le premier se base sur le partage de connaissances. Il peut le faire via des séances en équipe ou lors d’un pair programming. Pendant ces sessions, le partage prend différentes formes :

A lire aussi : Comment choisir une souris ergonomique pour prévenir le syndrome du canal carpien ?

  • Échange sur un sujet ;
  • Préparation d’un sujet précis ;

Outre cela, le tech lead peut aussi inviter différentes personnes sur différents sujets fonctionnels ou techniques.

Assurer la qualité du code

Garant de la qualité du code, le tech lead possède divers outils pour ce faire. Le code review est le plus basique. Il permet de s’assurer de la fonctionnalité du code.

Le sonar est un autre outil pratique bien que moins apprécié. Un système de règles bloque les “merge requests” et “pull requets” quand les règles ne sont pas respectées. Sonar est néanmoins un outil à double tranchant. Il est important de bien poser les règles. Autrement, l’outil devient difficile à prendre en mains.

Un environnement applicatif

Le tech lead est aussi tenu de cerner l’application sur laquelle il travaille, car cela lui permet de prendre les bonnes décisions en matière d’évolution technique. Il est tenu de comprendre l’écosystème qui l’entoure pour comprendre les aboutissants et les tenants de l’évolution. Ainsi, il peut choisir la meilleure solution.

Le domaine applicatif

Le tech lead doit aussi connaître le domaine applicatif dans lequel il travaille pour cerner les rouages et les demandes du métier au moment de l’analyse. Il peut challenger ces demandes. Il s’agit d’un interlocuteur privilégié pour ses connaissances fonctionnelles et techniques. Il est capable d’expliquer les enjeux à d’autres interlocuteurs.

Un souci de protection

Le tech lead occupe aussi un rôle de protection dans différents cas. Certes, en étant un interlocuteur privilégié, il sera en contact avec de nombreux autres professionnels et particuliers en cas de souci. C’est à ce moment précis qu’il doit protéger les autres membres de l’équipe. Toutefois, rien ne l’empêche de discuter en aparté avec une personne fautive pour éviter que le problème ne se reproduise.

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés